Mods mécaniques, électroniques et reconstructibles : les particularités et différences

Publié le : 15 juillet 20194 mins de lecture

Bien qu’elle soit considérée comme futilité, la cigarette électronique est l’une des solutions au tabagisme. Non seulement elle permet aux fumeurs d’arrêter de fumer, mais elle est également économique. Pourtant, étant donné la quantité de modèle de mod disponible sur le marché, il est difficile de se décider. D’où l’importance de connaître les différents produits avant tout achat. Ainsi, si vous peinez à choisir, ces quelques lignes pourront assurément vous éclairer.

Un mod, origine et spécification

Au fil des années, les e-cig sont devenus de plus en plus sophistiqués. On peut même trouver des prototypes, dédiés spécialement aux hommes ou aux femmes. Toutefois, avant de se prononcer sur le modèle de mod parfait, il est important de connaitre leur fonctionnement. Qu’est-ce qu’un mod et pour qui a-t-il été créé ? En fait, ce terme est l’abréviation que l’on a donnée pour la cigarette électronique modifiée. Cette dernière, issue de l’évolution du vaporisateur électronique traditionnel est une sorte de grosse batterie. Modifiable et très autonome, elle peut le personnalisée par l’utilisateur pour plus de confort et de liberté. Généralement, on distingue deux natures, électronique et mécanique. Toutes deux possèdent leur spécificités, que ce soit au niveau esthétique ou performance.

Bien sélectionner son mod

Pour pouvoir vapoter en toute sécurité, il est recommandé d’élire un modèle de mod sûr et fiable. Le mod électronique par exemple, confère d’innombrables possibilités. Grâce à un écran de contrôle, on peut varier la tension, le wattage et modifier la température. Composé d’une batterie et d’un réservoir, il est disponible en format tubulaire et en format box. Le mod mécanique quant à lui, ne contient aucun circuit intégré, c’est ce qui le différencie du mod électronique. Néanmoins, cette propriété le rend très robuste et plus durable. Par ailleurs, il est très rare qu’il se retrouve en panne. Côté sécurité, ce dernier est surtout destiné à ceux qui sont déjà habitués aux cigarettes électroniques. Outre ces références, on peut également trouver des atomiseurs reconstructibles. Ceux-ci sont des systèmes permettant de refaire soi-même les résistances. À l’inverse d’un modèle de mod standard, on peut l’associer aux mods mécaniques et électroniques.

Quelques conseils pratiques

Vous souhaitez acquérir votre tout premier mod ? Si tel est le cas, l’idéal serait de commencer par un mod électronique. Facile à manipuler, il propose divers menus où l’usager peut procéder à des réglages. Par contre, si votre choix se porte sur la mécanique, sécurisez-le en employant un fusible. Cela le préservera d’éventuelles décharges. Bien entendu, libre à vous de les allier afin d’obtenir un mod hybride.

Recycler sa e-cigarette et son e-liquide, c’est simple !
Le Pod Mod : l’essentiel est dans son système d’airflow

Plan du site