De quoi se compose une cigarette électronique ?

cigarette électronique

Débutant, intermédiaire ou encore expert, le nombre d’amateurs de cigarettes électroniques ne cesse d’augmenter. Ces cigarettes doivent leur succès au fait qu’elles constituent une excellente alternative aux cigarettes classiques. Vous désirez expérimenter les diverses sensations obtenues avec les cigarettes électroniques comme les vapoteurs expérimentés ?  Pour rendre votre expérience agréable, commencez par vous renseigner sur les constituants de ces dernières avant de vous lancer.

Premier élément : la batterie

Comme son nom l’indique, la cigarette électronique est, totalement, électronique. Elle a, donc, besoin d’électricité pour fonctionner, alors bien évidemment d’une batterie. Bien chargée, elle permettra de vapoter en toute tranquillité même dans un endroit dépourvu d’électricité. Néanmoins, il est nécessaire de connaître sa propre consommation de tabac avant de la choisir. La batterie fournie l’énergie électrique nécessaire pour chauffer la résistance et permet ainsi aux vapoteurs de fumer. En fonction du modèle, la batterie peut être intégrée aux cigarettes électroniques, ou alimentée par des éléments extérieurs. Majoritairement, les batteries présentes sur le marché, actuellement, sont conçues à partir de lithium-ion. Ces dernières procurent aux cigarettes électroniques une certaine autonomie et sont facilement rechargeables une fois déchargées. Effectivement, un simple câble USB ou un chargeur classique permet de les recharger.  Il est, également, possible de trouver sur le marché des batteries à voltages variables. Ces dernières permettent à leurs utilisateurs de changer la puissance de leur vape à leur guise et permettent un vapotage sur mesure.  C’est le vapoteur qui choisit quel modèle lui correspond le mieux. Si vous êtes à la recherche de cigarettes électroniques, cliquez ici.

Deuxième élément : la résistance

A l’instar de la batterie, la résistance est un élément clé de la cigarette électronique. En effet, il est impossible pour le vapoteur de fumer si la résistance est défectueuse. Elle est composée d’un fil résistif et d’une mèche imbibée d’e-liquide. L’électricité fournie par la batterie passe dans le fil résistif quand le vapoteur appuie sur le bouton d’alimentation. Cela permettra de chauffer le fil résistif et de faciliter l’évaporation de l’e-liquide, par la suite. Souvent amovible et interchangeable, la résistance est reliée électriquement à la batterie. C’est la résistance qui permet au liquide de se transformer en vapeur au contact de la batterie. Si vous voulez apprécier votre expérience de vapotage, ne négligez pas la résistance de votre cigarette électronique. Vous désirez avoir une multitude de saveurs ? Les modèles à résistances classiques seront parfaits pour vous. Ces derniers fonctionnent en inhalation indirecte. A l’inverse, si vous aimez plutôt les saveurs uniques et correctes, optez pour les résistances subohms. Elles vous offrent une meilleure vaporisation. Il est conseillé de changer la résistance de votre cigarette électronique après 50 ml d’e-liquide pour assurer son bon fonctionnement.  

3) Le réservoir et le e-liquide

Jetable, box, pod, ou encore tubulaire, toutes les cigarettes électroniques ont un autre point en commun : elles contiennent toutes de l’e-liquide. Ce dernier est le carburant de votre cigarette électronique et il est stocké dans le réservoir. L’e-liquide est transformé en vapeur par la résistance, et c’est grâce à lui que vous prenez du plaisir en vapotant. De surcroît, le vapoteur peut personnaliser à sa guise son e-liquide en fonction de ses envies et de ses goûts. Des additifs et des arômes sont disponibles chez les vendeurs pour satisfaire les besoins des vapoteurs, même les plus exigeants. Classiques, fruités, mentholés ou encore gourmands, vous aurez l’embarras du choix si vous souhaitez vapoter. Si vous désirez retrouver les sensations des cigarettes classiques d’antan, l’e-liquide classique sera parfait pour vous. Vous aimez les saveurs fruitées ? Sachez que les e-liquides fruités sont les plus consommés actuellement. Et si vous aimez la complexité, l’e-liquide gourmand sera votre meilleur choix. Ce dernier ne plaît pas à tout le monde, mais il se peut qu’il soit à votre goût si vous voulez essayer.

4) Le clearomiseur

Abritant le réservoir et la résistance, le clearomiseur compte parmi les parties les plus importantes de la cigarette électronique. Il est vissé à la batterie et est, généralement, transparent pour que le vapoteur puisse voir le niveau de son e-liquide. Le clearomiseur est, souvent, en verre et il est possible de le remplacer si le verre se casse. Il assure le bon fonctionnement d’une cigarette électronique parce que la production de vapeur inhalée dépend de lui. En plus du réservoir, il est constitué d’un embout « drip tip » qui permet d’aspirer la vapeur et d’une tête de chauffe. De nombreux modèles de clearomiseur adaptés aux attentes des vapoteurs sont, également, disponibles sur le marché. Economique, le clearomiseur à inhalation indirecte vous permet de retrouver la sensation des cigarettes classiques. Par contre, ce modèle ne vous permettra pas d’inhaler une grande quantité de vapeur. Alors si vous êtes un grand fumeur, optez plutôt pour un clearomiseur à inhalation directe. Ou sinon, le clearomiseur polyvalent aussi, alors il ne reste plus qu’à choisir. Connaître les constituants de votre cigarette électronique vous permettra de mieux apprécier le vapotage, alors prenez le temps de les étudier.

 

Comment fonctionne une cigarette électronique rechargeable ?
Trouver un bon magasin de cigarettes électroniques à Rouen